Le baptême est lié au REPAS du Seigneur
Entrez un sous-titre ici

Vous pouvez lire cet article en tant que texte qui suit ou écouter  en vidéo en cliquant le lien ici


Le BAPTÊME est lié au REPAS DU SEIGNEUR.



Beaucoup d'entre nous savent que la foi en Jésus-Christ droit être confirmé par un BAPTÊME ,selon le commandement de Jésus. Nous le lisons dans les Évangiles, et notamment dans le Marc 16 :
15 Puis il leur dit : Allez dans le monde entier et prêchez l'Evangile à toute créature.
16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé ; mais celui qui ne croira pas sera condamné.


Nous voyons clairement que la foi,confirmé par le baptême apporte le SALUT. Donc, nous devons absolument bien comprendre cela,car notre vie éternelle dépende de cela! Soyons nous sauvés ou pas va dépendre de la manière comment nous croyons et si nous sommes baptisés ou pas.

Vérifions qu'est ce que tout ça veut dire.

Commençons par la compréhension de ce qui veut dire le baptême. Puisque sans cette compréhension nous pouvons être dans l'erreur.

Alors, premièrement, lorsque Jésus a parlé du BAPTÊME ,de quoi il s'agissait?

Matthieu 28 :
19 Allez donc, et faites de toutes les nations des disciples, les baptisant dans le Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Ah! Nous avons un indice ici lequel est très important. Jésus dit que ce baptême est dans le Nom de Dieu (parce que tous les trois se comportent à UN SEUL, puisqu'il est mentionné en singulier, le NOM,et non pas les noms).

Donc, ce n'est pas quelque chose de matériel comme le pensent beaucoup de chrétiens. Il ne s'agit pas de l'eau,mais au contraire c'est quelque chose de spirituel. En encore bien plus, c'est un ÊTRE vivant, c'est une PERSONNE! C'est notre Seigneur Jésus-Christ! Vous pouvez voir ça en lisant les actes des apôtres où s'est mentionné à plusieurs reprises. (Actes 2:38 ; 8:16; 10:48; 19:4-5 ...)

D'ailleurs, nous devons aussi vérifier la signification du mot BAPTÊME.

Le mot BAPTÊME en grec βαπτίζω (Baptizo) dans le Strong #907 immerger, plonger.

Ne pas confondre avec #911,( bapto)-tremper.

La définition de ce mot Baptizo est illustré par une image d'une recette pour faire des cornichons. Le médecin grec Nicander ( qui a vécu 200 avant J.-C.) dit que pour faire un cornichon, le légume devrait d'abord être trempé (bapto) dans de l'eau bouillante et ensuite baptisé (baptizo) dans la solution de vinaigre. Les deux verbes concernent l'immersion de légumes dans une solution.

C'est que nous devons comprendre ici, c'est que nous passons par deux étapes. Première étape c'est lorsque LA PAROLE DE DIEU nous touche, et que par SON Esprit le Seigneur nous immerge ou interpelle . Nous ressentons cette touche dans notre coeur et nous sommes comme trempé dans SON Esprit qui produit en nous la repentance. C'est un acte ponctuel. C'est ça que Jean le Baptiste a pratiqué sur le Jourdain. Car c'est une prise de conscience.

Matthieu 3 :
11 Pour moi, je vous baptise d'eau pour la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Celui-là vous baptisera du Saint-Esprit et de feu .

Mais ensuite, nous devons passer à la deuxième étape, être immergé dans Sa Parole et Son Esprit dans le sens d'être mariné par ces composants. Cette processus de marinade a une particularité. Parce qu'il a la durée de toute notre vie terrestre. Le légume (dans notre cas c'est nous 😉) doit rester constamment dans le vinaigre ( dans notre cas c'est la Parole et l'Esprit de Dieu). Comment ça se fait dans la vie pratique?

C'est là qu'il y a un lien d'avec le REPAS du SEIGNEUR!

Regardez. Jésus déclare ceci

JEAN 6 :
53 Et Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis : Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme, et ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas la vie en vous-mêmes.
54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle
, et je le ressusciterai au dernier jour.
55 Car ma chair est une véritable nourriture, et mon sang est un véritable breuvage.
56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et moi en lui.

58 C'est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n'en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts ; celui qui mangera ce pain vivra éternellement.

Voyez vous?

Alors, comment nous mangeons sa chair et buvons son sang? La réponse est dans la Parole de Dieu!

MATTHIEU 26 :
26 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit le pain, et après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna à ses disciples, et leur dit : Prenez, mangez, ceci est mon corps.
27 Puis ayant pris la coupe, et rendu grâces, il la leur donna, en leur disant : Buvez-en tous,
28 car ceci est mon sang de la nouvelle alliance, qui est répandu pour beaucoup, pour le pardon des péchés.


Donc, Jésus fait une association de ce qui est le pain et le vin. Il nous montre que c'est sont des symboles de son corps et de son sang. Mais nous devons quand même comprendre encore mieux en profondeur cela. Regardez bien.

Jean 1 :
1 Au commencement était la Parole, et la Parole était tournée vers Dieu, et Dieu était la Parole.
14 Et la Parole est devenue chair, elle a dressé sa tente parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique du Père.
On voit clair ici que la chair de Jésus c'est la Parole de Dieu. C'est pourquoi Jésus l'a confirmé encore en parlant avec les pharisiens.

JEAN 6 :
32 Mais Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis : Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel ; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ;
33 car le pain de Dieu, c'est celui qui est descendu du ciel et qui donne la vie au monde.
35 Et Jésus leur dit : JE SUIS le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim ; et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.
38 car JE SUIS descendu du ciel, non pas pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.
48 JE SUIS le pain de vie.
50 C'est ici le pain qui est descendu du ciel,
a
fin que celui qui en mange ne meure pas.
51 JE SUIS le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra
éternellement ; et le pain que je donnerai, c'est ma chair que je donnerai pour la vie du monde.

Alors, vous avez compris que la Parole de Dieu et Jésus dans la chair ,que les deux sont UN.

Une autre confirmation est donné dans le livre l'Apocalypse

APOCALYPSE 19 :
11 Puis je vis le ciel ouvert, et voici parut un cheval blanc. Et celui qui était monté dessus s'appelle FIDELE et VERITABLE, et il juge et combat avec justice.
12 Et ses yeux étaient comme une flamme de feu ; il y avait sur sa tête plusieurs diadèmes, et il avait un nom écrit que personne ne connaît, si ce n'est lui-même.
13 Il était revêtu d'un vêtement teint de sang, et son Nom s'appelle LA PAROLE DE DIEU.

Ça veut dire que manger la chair de Jésus c'est se nourrir de la Parole de Dieu. Et aujourd'hui nous pouvons bénéficier de cela grâce à ce que nous avons la Bible, les Écritures,inspirées par Dieu. Apprendre de cette PAROLE, connaître cette PAROLE c'est ce que va nous aider à connaître le coeur de Dieu, son caractère et sa volonté. Mais ce n'est pas suffisant pour être sauvé. Il nous faut le deuxième composant , à savoir son sang, en tant que breuvage.Qu'est ce que c'est son sang? Et aussi pourquoi le sang?

Dans les Écritures, sous l'ancienne alliance Dieu a donné une ordonnance de ne pas manger du sang. Et il a expliqué aussi la raison pourquoi.

LÉVITIQUE 17 :
10 Quiconque de la maison d'Israël ou des étrangers qui séjournent au milieu d'eux aura mangé du sang, quel qu'il soit, je tournerai ma face contre cette personne qui aura mangé du sang, et je la retrancherai du milieu de son peuple .
11 Car l'âme de la chair est dans le sang. C'est pourquoi je vous ai ordonné qu'il soit mis sur l'autel, afin de faire la propitiation pour vos âmes, car c'est le sang qui fera propitiation pour l'âme.
Là nous avons une excellente réponse! L'âme de la chair est dans le sang. Mais ce n'est pas tout! Le sang qui est mis sur l'autel sert pour la propitiation pour nos âmes! Nous le savons tous, que le sang de Jésus-Christ nous a lavé de nos péchés et de cette façon nous avons accès au Père qui est Saint. Mais ce qui est aussi intéressant, c'est que l'âme,étant lié à l'esprit, aussi était donné à nous tous qui ont été libérés du péché. L'esprit est aussi représentation du sang, souvent symbolisé par le vin dans la Parole. À cause de quoi l'apôtre Paul va faire cette comparaison

ÉPHÉSIENS 5 : 18
Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit;

Jésus a donné son Esprit le jour de la Pentecôte,après avoir apporter son sang dans le sanctuaire céleste. Désormais, tous ceux qui se convertissent peuvent recevoir son Esprit pour devenir enfant de Dieu par l'adoption. Son Esprit nous permet à changer notre nature. Sans son Esprit nous ne pouvons pas être capable d'accomplir ses commandements qu'il a donné à son peuple. Donc, la capacité de vivre selon Dieu a un lien direct avec la possession de son Esprit.

Romains 8 :
9 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'Esprit, si toutefois l'Esprit de Dieu habite en vous. Mais si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ , il ne lui appartient pas.

Jésus disait que la nouvelle naissance se produit de l'Esprit.

Jean 3 :
3 Jésus répondit, et lui dit : En vérité, en vérité, je te le dis : Si quelqu'un ne naît d'en haut , il ne peut voir le Royaume de Dieu.
5 Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis : Si quelqu'un ne naît d'eau(la parole) et d'Esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.

Comment nous pouvons savoir si nous buvons son sang ?

C'est tout simplement si nous marchons dans l'obéissance à SA PAROLE. Parce que Dieu nous communique sa volonté par sa PAROLE. Nous pouvons la connaître. Mais il faut l'appliquer dans notre vie quotidienne. Vivre selon cette PAROLE signifie s'abreuver de son Esprit /sang. Ceci est visible par le fruit que cette VIE produit dans l'enfant de Dieu.

Marc 4 :
20 Mais ceux qui ont reçu la semence (la la Parole) dans une bonne terre, ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit : L'un trente, et l'autre soixante, et l'autre cent. (obéissent à 30% ; 60. % ; 100 %)

Luc 8 :
15 Mais ce qui est tombé dans une bonne terre, ce sont ceux qui ayant entendu la parole, la retiennent dans un cœur honnête et bon, et portent du fruit avec persévérance.
Romains 6 :
22 Mais maintenant que vous êtes affranchis du péché et asservis à Dieu, vous avez pour fruit la sanctification et pour fin la vie éternelle.

Donc, on voit que la vie de Dieu par son Esprit produit en nous le fruit. Parce que la vie éternelle est donné au moment de la nouvelle naissance. C'est à partir de ce moment qu'elle prend le début. Et cette VIE se manifeste par le fruit. Bien sûr que ça dépend beaucoup de la disposition de notre coeur à combien de pourcentage nous sommes obéissants. Mais si nous ne produisons pas du fruit, cela signifie simplement que la Vie de Dieu n'est pas en nous. Que nous n'avons pas l'Esprit de Christ en nous, même si nous avons acquis la connaissance de la Parole.

Jean 3 :
36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ;( il l'a déjà) mais celui qui est rebelle au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.
Jean 5 :
24 En vérité, en vérité, je vous le dis : Celui qui entend ma parole, et croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.
Jean 6 :
40 Et c'est ici la volonté de celui qui m'a envoyé, que quiconque pose son regard sur le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle ; c'est pourquoi je le ressusciterai au dernier jour.
Jean 6 :
47 En vérité, en vérité, je vous le dis : Celui qui croit en moi a la vie éternelle.
Jean 17 :
3 Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul Véritable Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Pour revenir au baptême, à cette immersion dans le Nom de Jésus. Souvenez-vous de cette image de cornichon mariné dans le vinaigre?

Bien. Maintenant, regardez quel est le rapport avec notre position. Nous sommes ce cornichon, et le vinaigre c'est Jésus, en tant que Parole et l'Esprit. Ça fait que nous devons être plongés dans SA PAROLE et la mettre en pratique par Esprit de Dieu qui agit en nous et qui nous donne la capacité de le faire. Ce cornichon non pas seulement imbibé de ce vinaigre (intérieurement ,ce qui représente une accumulation de la connaissance de la Parole),mais il reste constamment dans le vinaigre (extérieurement, ce qui représente application de la Parole quotidiennement).

Jésus a formulé ça comme ceci:

JEAN 15 :
1 JE SUIS le véritable cep , et mon Père est le vigneron.
2 Il retranche tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit (qui n'applique pas la Parole); et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.
3 Vous êtes déjà purs, à cause de la parole que je vous ai enseignée.
4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure pas attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
5 JE SUIS le cep, et vous en êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car hors de moi, vous ne pouvez rien produire.
6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il se dessèche ; puis on le ramasse, on le jette au feu, et il brûle.
10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j'ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
14 Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande.

Vous savez que si le cornichon sera sorti de la marinade et qu'il sera mis à l'air libre quelque temps, il va commencer à se couvrir de la moisissure et finalement va pourrir. Cela nous parle de ce combien même si nous avons acquis la connaissance de la Parole ( imbibés de cette marinade), mais si on ne l'applique pas dans notre vie quotidienne, nous allons périr!

J'en ai pour preuve une histoire dans le livre de la Genèse .

GENÈSE 40 :
1 Après ces choses, il arriva que l'échanson et le panetier du roi d'Egypte offensèrent leur maître, le roi d'Egypte.
2 Pharaon fut très fâché contre ces deux eunuques, contre le chef des échansons, et contre le chef des panetiers.
3 Et il les fit mettre dans la maison du chef des gardes, dans la prison étroite, dans le même lieu où Joseph était enfermé.
4 Le chef des gardes les mit entre les mains de Joseph qui les servait ; et ils furent quelques jours en prison.
5 Pendant une même nuit, l'échanson et le panetier du roi d'Egypte, qui étaient enfermés dans la prison, eurent tous les deux un songe, chacun le sien, pouvant recevoir une explication distincte.
6 Joseph, étant venu le matin vers eux, les regarda ; et voici, ils étaient très tristes.
7 Et il interrogea ces deux eunuques de pharaon, qui étaient avec lui dans la prison de son maître, et leur dit : Pourquoi avez-vous mauvais visage aujourd'hui ?
8 Ils lui répondirent : Nous avons eu des songes, et il n'y a personne qui les interprète. Et Joseph leur dit : Les interprétations n'appartiennent-elles pas à Dieu ? Je vous prie, racontez-moi vos songes .
9 Le chef des échansons raconta son songe à Joseph et lui dit : Dans mon songe, voici, il y avait un cep devant moi.
10 Ce cep avait trois sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa et ses grappes donnèrent des raisins mûrs.
11 La coupe de pharaon était dans ma main. Je pris les raisins, je les pressai dans la coupe de pharaon, et je mis la coupe dans la main de pharaon.
12 Joseph lui dit : Voici son interprétation : Les trois sarments sont trois jours.
13 Dans trois jours pharaon élèvera ta tête et te rétablira dans ta charge, et tu mettras la coupe dans sa main, comme tu le faisais auparavant, lorsque tu étais son échanson.
14 Mais souviens-toi de moi quand tu seras heureux, et use de bonté envers moi je te prie ; fais mention de moi à pharaon, afin qu'il me fasse sortir de cette maison.
15 Car certainement, j'ai été enlevé du pays des Hébreux ; ici non plus je n'ai rien fait pour être mis en prison.
16 Le chef des panetiers, voyant que Joseph avait bien interprété, lui dit : Voici, il y avait aussi dans mon songe trois corbeilles de pain blanc sur ma tête.
17 Dans la corbeille la plus élevée, il y avait pour pharaon des mets de toute espèce, cuits au four ; et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête.
18 Joseph répondit, et dit : Voici son interprétation : Les trois corbeilles sont trois jours.
19 Dans trois jours pharaon enlèvera ta tête de dessus toi et te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront ta chair sur toi.
20 Et il arriva au troisième jour, qui était le jour de la naissance de pharaon, qu'il fit un festin à tous ses serviteurs ; et il éleva la tête du chef des échansons et la tête du chef des panetiers, au milieu de ses serviteurs.
21 Il rétablit le chef des échansons dans sa charge d'échanson, pour qu'il mette la coupe dans la main de pharaon.
22 Mais il fit pendre le chef des panetiers, selon l'explication que Joseph leur avait donnée.
23 Cependant, le chef des échansons ne pensa plus à Joseph ; il l'oublia.

Avez-vous remarqué que dans cette histoire nous avons les mêmes aliments que le REPAS du SEIGNEUR? Le pain et le vin.

Avez-vous remarqué aussi le fait que celui qui avait la corbeille avec le pain, il l'avait sur sa tête? Pourquoi sur la tête? Parce que cela signifie qu'il représente quelqu'un qui a la connaissance de la Parole stockée dans son intelligence. Maintenant regardez. Cet homme a été statique. Il ne faisait rien. Cette connaissance lui n'a pas servit à rien. Puisqu'il a resté passif. Tandis que l'autre personnage ,celui qui avait du raisin . Il n'était pas statique,mais il faisait une action. Il pressait ce raisin (le vin) dans la coupe du Pharaon. La main représente toujours une action. Donc, cet homme est quelqu'un qui agit. Et nous avons vu quel est la fin de chacun d'eux. L'un était exécuté et l'autre rétablit. L'un a été retranché comme ce sarment sans le fruit,et l'autre a été amené au palais (Royaume).

Cette image est très significative.

Aussi, Jésus donne une parabole.

LUC 13 :
6 Il disait aussi cette parabole : Un homme avait un figuier ( c'est nous ) planté dans sa vigne, et il vint pour y chercher du fruit, mais il n'en trouva pas.
7 Et il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve pas. Coupe-le ; pourquoi occupe-t-il inutilement la terre ?
8 Et le vigneron lui répondit, et dit : Seigneur, laisse-le encore pour cette année, je creuserai tout autour, et j'y mettrai du fumier.
9 Peut-être portera-t-il du fruit ; sinon, tu le couperas après cela.

Par cette parabole Jésus nous fait comprendre que si nous restons stériles, notre Père va décider de nous retrancher. Mais comme Jésus ne veut pas que personne périsse, il propose de creuser et mettre du fumier. Qu'est ce que ça signifie? C'est très simple. Il va faire en sorte que nous allons rencontrer toutes sortes de problèmes dans notre vie quotidienne qui ont une "mauvaise odeur". Tout ce qui peut servir à nous briser tellement pour nous amener à la conscience de se soumettre à Dieu par les actes concrets. Parce que la FOI sans les oeuvres est une foi morte. (Selon Jacques 2:17)

Voici pourquoi le baptême au nom de Jésus-Christ ce n'est pas quelque chose momentané. Qui s'est produit une fois dans la vie d'un croyant. NON! C'est un processus qui dure toute la vie jusqu'à ce le Seigneur vient nous chercher.

Il y a beaucoup d'autres choses que je pourrais rajouter à ce sujet, mais je pense que c'est déjà pas mal comme étude.

Soyez tous bénis . Et j'espère que cet enseignement vous fait du bien.

Avec amour en Jésus-Christ, votre soeur et servante de notre Seigneur Jésus, Julia.