Qui a raison au sujet de la dîme ?
Entrez un sous-titre ici

Mes frères et soeurs, j'ai un grand désir de vous partager l 'enseignement au sujet de la dîme. C'est un sujet controverse, qui dérange beaucoup. C'est un sujet qui nécessite d'être bien expliquer. Puisque si on le comprend incorrectement, on risque de tomber dans le piège de l'ennemie. Comment être certain que la dîme doit être réclamé ,ou pas du tout? Quelle est la volonté de Dieu? Les uns disent que c'est actuel encore aujourd'hui, les autres que non. À qui nous devons faire confiance ? Chacun a ses arguments ! Chacun tire sa conviction de la Bible! Mais attendez une minute, nous avons tous la même Bible. Pourquoi ,alors, nous avons des opinions si opposés? Je propose prendre les argument de ceux qui sont pour la dîme, et vérifier si ils ont basé sur la Parole de Dieu dans la vérité. Nous allons examiné ensemble ce que ça donne.

*Habituellement, pour le premier argument, on nous dit, qu'il faut la payer parce que Dieu a établi cette règle pour fonctionnement dans son royaume. Pour avancement de l' Évangile, et un salaire pour ceux qui travail dans la maison de Dieu à temps plein. Ils nous réfèrent à l' Ancien Testament où cette règle est apparu pour les sacrificateurs. Ils nous enseignent , compte tenu que les lévites et les sacrificateurs n'ont pas eu leur propre héritage, un terrain , et ont eu le devoir de s'occuper du tabernacle ou du Temple, il fallait que tout le peuple, toutes les tribus d'Israël consacrent leurs dîmes à eux. Nous allons voir si dans le contexte actuel c'est encore légitime de utiliser cet argument. Il ne faut pas oublié, que le principe des dîmes a été ordonné par Dieu pour plusieurs raisons. Il y avait quatre sortes de dîme. 1)Une dîme pour fêter les fêtes à Jérusalem. Chaque famille devrait mettre à part une dîme pour pouvoir acheter tout ce qui était nécessaire pour la fête. Cette dîme était annuelle. 2) Deuxième , pour subvenir au besoins aux veuves et orphelins, et aux immigrants. Elle a été réclamée une fois chaque trois ans. 3)Troisième , pour le tribu de Lévi, aussi chaque troisième année. 4) Et la dernière,quatrième, aux sacrificateurs. Mais celle -­là provienne des Lévites. C'est une dîme de la dîme ! Elle est destinée aux sacrificateurs seulement. ​(Nombres 18 (26) , Deutéronome 26). Est ce qu'aujourd'hui nous devons procéder à la même manière? Est ce que nous avons le même fonctionnement sous la nouvelle Alliance?

Non! Pourquoi? Parce que cette loi a été faite pour le service sacerdotal et cérémonial. Et c'est la seule loi qui a été aboli après l'oeuvre de la Croix! Nous n'avons plus ni tabernacle, ni Temple, ni même aucun sacrifice ou holocauste à présenter . Puisque Jésus est l' Agneau , le sacrifice pour nos péchés; et nous sommes devenu le Temple de Dieu! Nous sommes tous désormais des sacrificateurs royal et des ministres de la nouvelle alliance, selon​ 1 Pierre 2:9 ; 2 Corinth. 6:16; 2Corinth. 3:6

Nous nous offrons en sacrifice, notre corps et nos prières c'est nos offrandes de bonne odeur.​(Rom. 12:2 et Ap. 5:8) Si nous suivons la logique qu' il faut payer la dîme aux sacrificateurs ou aux ministres, alors ,il faut la payer à nous -même! Nous sommes au service de Dieu . Nous sommes appelés à son service. Mais malheureusement, beaucoup pensent que ce service est réservé spécifiquement aux pasteurs, aux apôtres et aux évangélistes ou enseignants. Mes ami(e)s, vous vous trompez! L'Église est une extension de Christ,son Corps . Si nous sommes en Lui, nous faisons ce qu'il fait ! Et nous le représentons ici­-bas en toutes ses fonctions. En plus,il nous a racheté, nous n'appartenons plus à nous­-même! ​(1 Corinth. 6: 19­20 ; Rom. 7:4) Donc, nous sommes tous les serviteurs à temps plein ! Peuple de Dieu n'est pas composé d'une élite qui au dessus des «fidèles». Non ! Nous avons chacun les dons , avec lequelles nous sommes appelés servir dans le Corps du Christ. Chacun est appelé! Si Dieu nous donne une mission il faut obéir. Alors, personne ne peut pas dire, qu'il est moins important que l'autre. Et cela jusqu'à la fin de notre vie terrestre. Pas de retraite dans le Seigneur !

Or, la loi sacerdotal ­-cérémonial est annulé par Jésus. Ceci est bien expliqué dans l'épître aux Hébreux , notamment aux chapitres 7 ; 8 et 9; 10. L'auteur de cette épître nous apprend qu' il a eu un changement de loi ​« Car lorsque la sacerdoce est changé, il y a nécessairement aussi un changement de loi»(7:12) «En effet, il y a d'une part, ​ suppression ​ d'une ordonnance charnelle, mais par la puissance d'une vie impérissable.»(7:18) « Mais maintenant , Christ a obtenu un ministère d'autant ​ supérieur ​ qu'il est médiateur d'une alliance meilleure, fondée sur de meilleures promesses»(8:6) «Ce sont là des ordonnances charnelles, relatives seulement à des aliments, des boissons et diverses ablutions, et ​ imposées jusqu'à un temps de réforme. ​ »(9:10) «...Il ​ abolit ​ donc le premier (culte) pour en établir un second.»(10:9) C'est important de comprendre cette vérité pour nous,qui sommes dans les derniers temps. Surtout à ceux qui sont d'origine païenne. Dieu a établit trois loi principales : la loi morale, sociale et sacerdotale. Deux restent toujours valide. Mais seulement celle qui a été relié avec le culte sacerdotale est annulé, remplacé par un autre.

*Un autre argument est utilisé pour défendre la dîme, c'est qu'ils disent que Jésus parle de la dîme dans l' Évangile. Oui, il parle , mais important à souligner, que tout ce que Jésus a fait ou dit à propos de la dîme,était encore à l'époque de l' Ancienne Alliance. Nous devons toujours prendre en considération le fait, que l'Église et la nouvelle Alliance ont devenu valide à partir de la Pentecôte. Donc, seulement dans le livre des Actes des apôtres. Comme Jésus devrait respecter la loi mosaïque, il l'a appliqué durant sa vie terrestre, de quoi nous avons le témoignage dans tout les Évangiles.

C'est pourquoi, lorsqu'on nous dit que Jésus a parlé qu'il faut payer la dîme,nous devons se rappelé de ce fait , qu'il a vécu sous la loi de Moïse.

*Le prochain argument, utilisé pour défendre la dîme est que, le premier qu'il a payé était Abraham, bien avant de la loi de Moïse. Vérifions ce point ensemble. Oui,c'est vrai que Abraham a payé la dîme à Melchisédek. Mais regardez comme il faut cette histoire ,dans le livre de​ Genèse, ch 14, à partir de verset 17. J'ai deux questions à poser. La première, combien de fois dans sa vie Abraham a payé la dîme? La réponse est : une seule fois. La deuxième, du quel revenu qu'il l'a payé? De son butin,gagné par la bataille de Kedoriaomer et des rois qui étaient avec lui. Ça veut dire qu' il n'a pas prélevé de son propre revenu, de ses bétails , de sa récolte ou de sa moisson. Ce n'était pas de ses biens personnels. Alors qu'on nous enseignent toujours, qu'on doit suivre l'exemple d'Abraham, surtout si nous sommes sa postérité dans la foi. Ce que je trouve bizarre,ce qu' en nous référant à l'exemple d'Abraham , personne ne dit qu'il n'a jamais payé sa dîme ni chaque mois, ni chaque semaine ,ni chaque année! Et, évidement, ce qu'il n'a pas fait cela de son revenu personnel! D'ailleurs, juste une parenthèse, toutes les dîmes instaurées par Moïse après, ne contiennes pas de l'argent ­ monnaie. C'était soit les bétails, la récolte ou moisson, ou encore autres biens .Mais jamais de l' argent . . Je pense que c'est quand même grave de déformer la Parole pour défendre un point vu, qui apporte un avantage aux autorités religieux. Passons au suivant.

*Quatrième argument. Les défendeurs de la dîme insistent sur un engagement ,citant Malachie 3:7-­12. Ils nous enseignent que nous attirons une malédiction si nous ne respectons pas notre engagement par rapport à la dîme. Ce que nous sommes obligés la payer, puisque le Seigneur a établit le fonctionnement dans sa maison. Sinon, nous sommes des voleurs! Et si nous voulons expérimenter la bénédiction ,il faut obéir à cette loi. En plus ,ils nous proposent même ,mettre Dieu à l'épreuve, si il va ouvrir les écluses des cieux!! Mes ami(e)s! Ne soyez pas si ignorants ! Le prophète Malachie ne s'adresse pas aux chrétiens ! Cette parole a été adressée aux lévites. Tout le livre de Malachie est adressé aux sacrificateurs. Seigneur les accuse . Et notamment dans la chapitre 3, vérifiez vous­ -même, est adressée aux fils de Lévi (v.3) .C'est eux qui ont transgressés la loi. C'est eux , qui devraient apporter la dîme de la dîme, dans la maison du trésor.(​Esdras 8:29-­30) La maison de notre Dieu aujourd'hui se trouve où?

Ce n'est pas l'église local, je suis désolé ! Celui qui croix que c'est l'église local se trompe, et ne connaît pas l' Évangile ! La Parole nous informe que chaque membre du Corps de Christ fait partie de l'édifice spirituelle.​(1 Pierre 2:5) Avant cette édifice a était représentée par le Temple à Jérusalem. Maintenant, c'est nous tous. En plus, Christ est le Roi,comme on l'appel souvent, le Lion de Juda, et le souverain sacrificateur de Dieu Très­ -Haut. Mais les roi n'ont pas le devoir à payer la dîme à eux­ -même, ni les souverains sacrificateurs non plus. Or, nous sommes placées en Jésus, et nous sommes devenus aussi des rois et sacrificateurs. Alors, comment voulez­ vous payer la dîme à vous­- même? C'est pour cette raison que les apôtres n'ont jamais mentionnés la dîme dans leurs lettres aux églises. Mais ils enseignent sur les offrandes volontaires pour soutenir les ministères et ceux qui ont des besoins.​(2 Corinth. 9:6-­14). ​ Paul dit que nous ne devons pas avoir la contrainte, mais au contraire ,donner une offrande selon qu'on a résolus dans notre coeur , avec joie ! Mais c'est difficile de ne pas avoir la contrainte , si on t'impose le 10 % de ton revenu ! Ça ne vient pas de notre coeur! C'est comme une condamnation pour nous , une obligation. Savez­ vous que si nous sommes obligés , nous sommes sous la loi. Et si nous somme sous la loi,nous ne pratiquons pas la foi. Car la foi chrétienne n'est pas basée sur les oeuvres! C'est​ là ​le danger ! Apôtre Paul nous avertit par sa ​lettre aux Galates 2:16 et 5:4-­7 ​ . Il nous met en garde que si nous pratiquons la loi , nous nous séparons du Christ , de sa grâce. Et la fin sera la mort! Puisque la vie est en Christ. Au début de sa lettre il dit,qu'il s'étonne que les Galates ont passés à un autre évangile. (​ch. 1 v.6­9) ​ . Il avertit qu'il y a des gens qui les troublent et veulent pervertir l' Évangile. C'est grave ! Votre vie est en jeu ! Vous pouvez passé toute votre vie chrétienne , en pratiquant la dîme , et au final arriver à l'enfer !!! Puisque les oeuvres de la loi nous séparent de Christ ! On me demande: Alors, comment faire pour arriver à payer tout les comptes ? Le loyer ou l' hypothèque pour un local , l'électricité, l'assurance et autres dépenses? La réponse est très simple. Regardez l' exemple des l'églises primitives. Elles n'a pas eu tout cela. Pas de bâtiment,pas de dépenses, qui sont reliées avec ça. D'où vient l'idée d'avoir le bâtiment comme un lieu de rassemblement? C'est vers l'an 327 après J. C, pendant l'empire de Constantin ,que ça commence la construction du bâtiment­-église. Pratique tirée du paganisme dont les anciens temples furent utilisés à des fins «chrétiennes». Ces cathédrales est devenue l'Église -mère d'un diocèse,où se trouve la «cathédra», qui est le siège de l'évêque. Ces bâtiments d'églises devait faciliter les rassemblements des croyants ,était aussi une manière de mettre fin à la liberté des rencontres dans les maisons. Cet usage fut repris par diverses branches du christianisme. C'est quand -même grave qu' à l'heure actuelle nous délaissons certaines vérités de la Parole . Et pourtant, nous avons les instructions à ce sujet. Prenons ​Matt. 18:20 ​ ​ « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux»

En suite, 1 Corinth. 6 :19 «Ne savez ­ vous pas ceci: votre corps est le temple du Saint­ Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu, et que vous n'êtes pas à vous ­ même?» Et encore, Actes 7:48 «Cependant le Très­ -Haut n'habite pas dans ce qui est fait par la main de l'homme....» Vous allez me dire: Oui, nous savons tout ça! Mais alors, pourquoi on est si attachés à ces bâtiments? Soyons simples ! Nous ne devons en aucun cas imiter les païens ! Nous ne devons pas marcher selon le monde! Le Royaume de Dieu est complètement différant du système mondain. Malheureusement l'église de nos jours pratique ce système babylonien quasiment en tout. Attention, je ne suis pas contre des locaux pour des assemblées,sauf ces locaux doivent être payé librement par une offrande volontaire, non exigée. Les serviteurs, qui sont "à temps plein" au service, doivent mettre en pratique leur foi en Dieu qui pourvoit aux besoins de ses enfants et ses serviteurs . Ils ne doivent pas exiger un salaire. Ils doivent être responsabilisés. Paul , apôtre de Jésus, a insisté les chrétiens de prendre son exemple et de l'imiter comme lui a imité Christ. ​ (​ 1 Corinth. 11 :1 ; 2 Thess. 3:7-­10) Ces gens­ -là me disent : «Oui, mais tu sais que c'est marqué, que celui qui annonce l' Évangile, vie de l' Évangile». Ce que est intéressant que Paul donne la réponse à cela ​1 Corinth. 9:14­-23 ​ ​v. 18 «Quelle est donc ma récompense? C'est , en évangélisant, d'annoncer ​ gratuitement l' Évangile , sans user du droit que l' Évangile me donne. ​ v.19 Car, bien que ​ je sois libre à l'égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin degagner le plus grand nombre.» Et peut-­être ça va paraître choquant, mais il y a un passage, qui nous enseigne aussi très bien comment Dieu veut que les pasteurs agissent par rapport aux âmes ,dont ils ont la charge. Cette exemple se trouve dans le livre de Genèse,chapitre 14. Où Abraham ,après avoir remporté la victoire sur le roi de Sodom, se trouve entre la proposition de ce roi (de lui rendre les âmes qui ont étaient libérées et recevoir en retour des richesses) et le Melchisédek. Nous savons que Melchisédek représente Christ , Dieu. Et que le roi de Sodom représente Satan. Abraham est notre père dans la foi. Si nous sommes sa postérité nous devons agir comme lui, par la foi. Lui, en tant que père , a eu l'autorité spirituelle sur sa parenté. Et c'est à lui de prendre la décision avec qui faire alliance ou accord. Alors , sa réponse a été négative au roi de Sodom, et il a choisi à adorer et louer Dieu (Melchisédek). Vous allez me demandez quel est le rapport ? C'est très simple. Les pasteurs ont la même position ,comme autorité spirituelle, sur les âmes dans leur églises local, comme Abraham. Ils ont la même responsabilité de les amener à la délivrance en Christ, comme Abraham a fait pour ses proches. Mais ensuite, il est primordial ,que ces pasteurs laissent les âmes libérées​ libres​ en Seigneur. Sans les imposer les principes ,inspirés par le diable. Car en faisant ainsi ,ils retournent ces âmes au Satan, et reçoivent les richesses matérielles ici-­bas. Exiger la dîme et le salaire sous la Nouvelle Alliance ,c'est mettre un joug sur les fidèles,qui ne sont pas encore affermit dans la Parole.(​Galates 5:1 et 2Pierre 3:16) . Apôtre Paul a donné une illustration concernant cela ​2 Corinth. 12:13-­16 « ​ Qu'avez ­ vous eu de moins que les autres Églises, sinon que ​ je ne vous ai point été à charge? ​ Pardonnez ­moi cette injustice­ -là! Voici, je suis prêt à aller chez vous pour la troisième fois et ​ je ne vous serai pas à charge; je ne cherche pas ce qui est à vous, mais vous­-mêmes. Ce n'est pas, en effet, aux enfants à amasser pour leurs parents, mais aux parents pour leurs enfants. ​ Pour moi, je ferai très volontiers ​ des dépences, et je me dépenserai moi­ -même pour vos âmes. En vous aimant davantage, serai-­je moins aimé de vous? ​ ​ Soit! je n'ai pas été un fardeau pour vous; mais , en homme fourbre, je vous aurais pris par ruse!»

Maintenant, si nous sommes rachetés par le sang précieux de Jésus, nous ,et tout ce que nous possédons ,appartient à Christ. 100 % , pas 10% , mais cent ! Voilà pourquoi nous pouvons manifester notre amour et notre honneur en vers Dieu par notre disposition du coeur. Désormais, c'est la question du coeur et non pas d'une obligation! C'est à cause de cela vous ne trouverez pas aucun verset ni dans les Actes des apôtres , ni dans les épîtres, parlant de la dîme. Par contre vous trouverez que les premiers croyant vendait leurs biens et leurs possessions pour partager entre tous, selon les besoins de chacun​ .(​ Actes 2:44-­45) ​ ​ Aujourd'hui cela n'existe plus! N'oubliez pas que les païens convertis ont eu les enseignements apostoliques. Si cela était nécessaire (de les enseigner la dîme) , ça serais écrit clairement pour souligner l'importance. J'ai écouté et lu plusieurs prêcheurs de la dîme, et j'ai constaté qu'ils sont tous adeptes de la doctrine «l'évangile de la prospérité». C'est une doctrine qui n'a jamais été enseignée par Jésus ou par les apôtres. Elle est fondée sur une pensée ,provenant de «New Age».Ces adeptes utilisent des versets bibliques pour montrer qu'ils s'appuient sur la Parole de Dieu , pour convaincre ceux qui sont faibles dans la foi. Seulement, si vous examinez les Écritures avec soin ,vous allez voir que leurs doctrine est fausse. Surtout, si vous méditez comme il faut, vous remarquerez qu 'elle nous focalise sur nous-­mêmes, sur notre moi ou notre bien-­être. Ils vont vous faire croire que Dieu veut que vous vivez dans l'abondance toujours, que vous avez le droit à lui rappeler ses promesses pour avoir cette abondance. Est ce que ceci trouve son appuis dans l' Évangile? Regardons comment Jésus nous enseigne . Luc 14:33 « Ansi donc,quiconque d'entre vous ​ ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple.»

Jésus est en train de nous dire qu'il faut , au contraire ,de se débarrasser de nos possessions ! Sinon, nous ne sommes pas ses disciples! Apôtre Paul continu cet enseignement dans sa lettre aux​ ​ Éphesiens, ch.4 vs. 20­-22 «Mais vous, ce n'est pas ainsi que vous avez appris- (à connaître ) le Christ, si du moins vous avez entendu de lui, et ​ si vous avez été instruits en lui conformément à la vérité qui est en Jésus: c'est ­à ­dire vous dépouiller, ​ à cause de votre conduite passé, de la vieille nature qui se corrompt par les convoitises trompeuses »

Est ce que vous suivez la pensée de Paul ? Il est en train de nous expliquer qu' avant, lorsque nous étions des païens , nous avions des convoitises charnelles. Tout le monde veut vivre richement, avoir des belles chose, du luxe ,ect. Mais quel est la différence entre ceux qui sont dans le monde et des saints? Justement ,ce que les saints ne sont pas attachés aux choses terrestres mais aux choses d'en haut! ​( Col. 3:2) C'est pourquoi un vrai disciple de Christ ne cherchera pas les richesse ici­-bas.(​Rom. 8:5­-9). ​ Il ne demandera pas dans ses prières de le bénir matériellement ou financièrement. Il sait que Dieu pourvoit à ses besoins. Il ne souci pas de rien.(Matt. 6:19-­34). Paul a parlé à Timothée dans sa première lettre de ces faux docteurs ,qui utilisent la piété des fidèles comme une source de gain. Il dénonce avec force cette pratique et l'amour des richesses. Et il conclus son exhortation par une affirmation ,que cet amour égard loin de la foi! Mais que pour nous ,si nous avons la nourriture et le vêtement , cela nous suffira!​ (1 Tim. 6: 3-­10). ​ Et que l'amour de l'argent est la racine de tout les maux ! Rom. 13:13 ​ «Marchons honnêtement, comme en plein jour, sans excès de table ni de boisson, ​ sans luxure ​ , ni dérèglement, sans discorde ni jalousie.» Apoc. 18: 3; 7;9­­­­​ C'est sont des versets qui sont adressés à l'église ­ prostitué. Jésus l'a condamne ! Elle est dans la luxure, elle fait des alliances avec le monde. Lorsque je lis ces passages ,j'ai des images des personnes que je connaît et que beaucoup de chrétiens connaissent .Ses pasteurs et enseignants vivent tellement dans le luxe,qu'il n'y pas aucune différence entre eux et des millionnaires de ce monde! Jésus n'était pas riche pour lui­ même, tout ce que était dans la bourse , était réservé pour les pauvres. Les apôtres n'ont pas eu des richesses pour eux non plus. Au contraire , ils se sont dépouillé eux­ mêmes pour pouvoir propager la Parole et pour donner un bon exemple. Paul a travaillé en fabricant des tentes ​(Actes 18:1­3). Et, pensez un instant, il avait beaucoup de persécutions . Les chrétiens ont été souvent obligés de se disperser ; ou encore ,ils ont été jetés en prison. Comment voulez­ vous qu'ils paient leur dîme ?

*Cinquième argument des défendeurs de la dîme. Si nous ne la payons pas ,nous attirons la malédiction!

Je ne sais pas comment est-ce possible de prêcher cela. Mais avec cette affirmation, on nous présent un Dieu qui menace et manipule. Je ne jamais vu un tel Dieu dans ma Bible. Ça ne ressemble pas du tout au coeur de notre Dieu, de notre Père , qui a payé le prix de son propre sang pour nous , lorsque nous étions encore des pécheurs! La Bible nous dit que nous sommes exclus de la condamnation si nous sommes en Christ ​(Rom. 8:1). ​ Personne ne peut nous maudire ! C'est sûr que si nous péchons volontairement,nous sommes sous la colère de Dieu. Mais est ce que la dîme fait partie de la liste de péchés? Lorsque vous lisez les épîtres de Paul , de Pierre , de Jacques ou de Jean, trouvez ­ vous parmi les péchés qu'ils énumèrent un non respect de la dîme? NON ! Qu'est qu' on trouve? Seulement ce qui concerne notre condition du coeur et notre âme. Si ceci ne serait pas comme ça, il faudrait encore respecter le sabbat, la circoncision, le kachrout (des aliments purs, préparés avec des ustensiles purs et la méthode établit, selon la loi de Moïse), les fêtes hébraïques ect. Puisque c'était prescrit comme une loi perpétuelle. Mais nous savons que ce n'est plus actuel. Paul explique aux Galates et Colossiens justement cette vérité (Gal. 5:1-­12 ; Col. 2:16-17) ​ ; et Pierre a vécu une expérience spirituelle spécial pour comprendre qu'avec Christ ça changé.​(Actes 10:9-­48) Il souligne, que nous ne devons pas laisser­ nous imposer des règlements.​(Col. 2:20) Mais toutes choses doivent se faire par amour ! Dans sa lettre aux Romains il nous apprend, qu'on ne doit pas avoir des dettes envers personne, sauf amour mutuel!​ (​ Rom.13:8) Nous ne pouvons pas être sous la malédiction en manifestant l'amour selon la Parole , en agissant en Esprit, et non par la chair. Si nous sommes dans Son Esprit, automatiquement ,nous allons faire Sa volonté .La conséquence de cela est la bénédiction,​puisque Jésus est notre Vie ! Car hors Jésus c'est la mort.

*Sixième point de défendeurs de la dîme . En répondant à la question des Pharisiens , Jésus dit qu'il faut payer ce qui est au César et ce qui est à Dieu. En voulant dire ,que voila,vous payez les impôt ,alors s.v.p. ainsi payez la dîme qui revient au Seigneur. Analysons si c'est ça était dit par Jésus. Souvenez­ vous ce que Jésus a demandé à eux? Il a demandé à lui montrer le monnaie. Ensuite , il a posé la question : «Qui est imagé sur cette pièce?» César. Bien. Ce César­ -là représente qui? Il représente Satan et son système, son royaume. L'argent­ -monnaie (ou en billets de banque ) c'est son invention. Tout le système des banques est fait par homme. Dieu n'a jamais crée cela. Dieu a crée des métaux et des pierres précieuse , ainsi que des ressources naturelles. Mais ce n'est pas ce qu'Il s'attend de recevoir de nous. Il a besoin de nos coeurs ! Que notre esprit soit renouvelé ! Et qu'on marche dans la justice et dans la sanctification !​(Rom. 10:3 ; Rom. 14:17 ; 1 Thes. 4:3). ​ Il veut que notre regard soit fixé au ciel, là où nous avons notre nouvelle patrie. Et que nous soyons ici­-bas comme des voyageurs et des étrangers ,sans amasser les richesses ici-­bas.​(1 Pierre 2:11) ​ .

Un peu d'information historique pour ceux qui ne savent pas. Vers l'an 200-­258 après J.C.(III­ème­IV­ème siècle) , durant l'époque de Cyprien de Carthage , l'église Catholique oblige ses fidèles à faire un don au Temple pour entretenir des prêtres. Ce don correspondait généralement à la dixième partie des produits de la terre et de l'élevage. Cette doctrine faisant office de loi, généralisée dès le VIII­-ème siècle, visant à soutenir financièrement le clergé. Elle a été abolie en 1789 ! Mais reprise par les protestants qui l'a pratiquent jusqu' aujourd'hui ,faisant référence aux points que nous sommes en train d'étudier. N'oublions pas que tout ce que nous faisons ne doit pas être accompagné de la peur. C'est très important. Sinon, on se met sous un joug et on tombe dans un esclavage et la servitude, produite par la peur. La Parole nous exhorte dans ​Rom. 8:15 « ​ Et vous n'avez pas reçu ​ un esprit de servitude pour être encore dans la crainte ​ , mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions:Abba ! Père !» C'est pourquoi je vous encourage d'examiner vos coeurs et de comprendre si ,lorsque vous apportez vos offrandes ,vous le faites sans aucune pression, librement. Et que c'est vous qui décidez quel montant vous avez résolus dans votre coeur,sans être poussé par qui que ce soit. Car cela est seulement entre vous et le Seigneur ! «Que votre coeur ne se trouble pas. Croyez en Dieu, croyez en moi. Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Sinon, je vous l'aurais dit; car je vais vous préparer une place.» ​Jean.14:1­2

Soyez encouragés par ce petit mot. Et que le Seigneur vous fortifie par Sa Parole.

Si vous voulez me contacter , écrivez au ​paroles2vie@yahoo.ca Votre soeur, Julia